Alain Suguenot, proche de vous au service de tous

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot clé - voeux

Fil des billets

mercredi 31 décembre 2014

BONNE ANNEE 2015

Chers amis,

L’année 2014 vient de s’achever et chacun profite de cette courte trêve pour penser à autre chose, égayer son quotidien, se tournant avec espoir vers 2015.

C’est le grand moment des enfants, pour qui l’avenir n’est que minutes.

C’est le moment de la famille qui prend toute sa force pour l’épanouissement des uns et la protection des autres.

Mais c’est aussi un dur moment pour les personnes seules.

Il est vrai que cette année encore n’aura pas ménagé notre pays. La France continue de traverser d’importantes perturbations et tous ceux qui en souffrent se demandent, jour après jour, quand l’embellie reviendra.

A travers ces quelques lignes, j’aimerais leur adresser un message d’espoir, un témoignage de soutien.

Au niveau local, comme au niveau national, la vie politique consiste à mettre en œuvre des idées auxquelles on croit, et pour lesquelles on a été élu. C'est-à-dire plutôt qu’un catalogue de promesses, proposer des projets, agir avec pragmatisme et mettre en cohérence sa pensée et son action.
Pour cela, trois valeurs sont essentielles.

Le dépassement d’abord. Nous sommes tous porteurs de projets plus grands que nous. Nous ne connaissons pas les limites de l’énergie humaine. En cela, Beaune et le territoire du Sud Côte d’Or, sont de véritables laboratoires d’où jaillissent toutes sortes d’idées et de projets novateurs, qui permettent de rayonner à travers le monde et ainsi de supporter peut-être un peu mieux la crise qu’ailleurs.

Le souci de bonne gestion ensuite. La gestion la plus médiocre consiste à augmenter les impôts à chaque fois que survient une difficulté. Hélas, le Chef de l’Etat et son Gouvernement, se sont encore illustrés récemment en la matière, avec la fin du Contrat Vendanges et les multiples hausses fiscales de la loi de finances.
On attend d’un élu, d’une équipe, qu’ils cherchent leurs solutions autrement que dans l’appauvrissement des forces vives. La véritable richesse de notre pays est bien dans sa capacité à produire et à investir.

L’humanisme enfin, la première valeur pour 2015. La Société doit surmonter ses divisions pour donner le meilleur d’elle-même. Qu’il s’agisse de l’action d’un conseil municipal, d’une communauté d’agglomération ou de celle d’un Député, elle doit permettre de rendre le « vivre ensemble » harmonieux et durable, aux côtés des bénévoles qui fournissent un travail formidable dans nos associations.
L’année 2015 doit être celle de cet humanisme local, cet humanisme qui permet à chacun de s’épanouir dans sa ville, son quartier, dans son village, son hameau, grâce à un travail, à un sens donné à sa vie.

Qu’il soit donné à chacun pour cette nouvelle année de reprendre espoir, avec le bonheur de vivre au quotidien et de pouvoir le partager.
Je vous présente de tout cœur, à vos familles et à tous ceux qui vous sont chers, tous mes vœux de santé et de réussite.

Alain SUGUENOT

mardi 8 janvier 2013

Une cérémonie des voeux sous le signe de l'enthousiasme et de l'espoir


Plus de 1000 personnes ont rejoint la cérémonie des voeux qui s'est déroulée au Palais des Congrès de Beaune le 7 janvier 2013.

Retour en images :

IMG_7385.JPG

Accueil du public en musique avec le groupe Fleurs d'Eté

IMG_7425.JPG

Miss Bourgogne aux Côtés de Joseph Larfouilloux, Premier Adjoint, Henri Cauvard Président des Viticulteurs de Beaune pour la remise officielle des chèques aux associations et Lycées ayant oeuvré à l'organisation de la Saint Vincent Tournante des Climats de Bourgogne

IMG_7439.JPG

Discours d'Alain SUGUENOT

IMG_7449.JPG


Chers Amis,

Quelle étrange cérémonie que la cérémonie des vœux. On adresse ses meilleurs vœux à ses proches sans se soucier d’ailleurs que nos vœux ne correspondent pas forcément aux souhaits de ceux à qui on les adresse. Mes vœux ne sont pas toujours les vôtres !! Imaginez, je souhaitais pour la nouvelle année un train électrique, j’ai reçu une panoplie de Davy Crockett. Vous, vous avez peut-être reçu le train électrique …puisque je vous adressais mes vœux, et moi j’ai reçu la panoplie de Davy Crockett … dont vous rêviez ! Un autre exemple, pour certains, le mariage dit pour tous est un vœu pieux. J’ai cru comprendre que l’église ne le voyait pas d’un bon œil, ce n’est donc pas un vœu pieux ; au surplus aujourd’hui, nos ados sont fâchés avec l’orthographe, il n’y a qu’à regarder leurs sms ; imaginez donc ce que votre vœu pieux peut devenir … un vieux pieux … un vieux pneu. Vous voyez le beau cadeau pour la nouvelle année ! En parlant de cadeaux, est-ce que vous vous êtes rendu compte que les rois mages n’en avaient même plus les moyens ; hier pour l’Epiphanie : Melchior n’avait plus le sou, Gaspard est au chômage et Balthazar est parti en Belgique en demandant la nationalité russe. Il ne nous reste donc plus que ce faux mage de Hollande, et encore les sondages ne sont pas très bons. 1 2 …Enfin, vous pouvez sortir de vos bunkers, la fin du monde n’a pas eu lieu ! C’est la première bonne nouvelle de cette année 2013 …

Encore que … cette élucubration du calendrier maya avait finalement de quoi séduire. Certains frissonnaient déjà à la perspective d’un hypothétique big bang. En ces temps de stagnation générale, d’austérité et de formatage globalisé, l’idée d’un grand remue-ménage n’était pas si déplaisante si elle était suivie d’un renouveau : pas question bien sûr d’éradiquer l’espèce !

Alors oui à la fin d’un monde, et non pas du monde, celui des coquilles vides, des mots fourre-tout et des vœux creux. Oui à la fin d’un monde, où bientôt comme le disait Audiard « nous n’aurons plus que l’impôt sur les os »!

« Fin d’un monde, fin du monde …certains disent « il faudrait déjà qu’on puisse finir le mois ! »

D’autres pour se convaincre de lendemains qui chantent utilisent la méthode Coué, parodiant Sheila « Mais oui… mais oui… la crise est finie » ! Mais le déni ne saurait être un programme politique. On ne gère pas non plus la cité avec un trèfle à quatre feuilles et on n’envisage pas l’avenir en tirant les cartes.

Il ne faudrait pas non plus qu’il y ait maintenant en France une pancarte « Interdit de réussir ». Les jeunes qui veulent réussir eux, le craignent et partent sous d’autres cieux, je ne dirais pas pour de meilleurs « hospices » ! Cette culture de la facilité est hélas décourageante pour le plus grand nombre, comme le prouve hélas le mauvais classement de la France en 26ème position pour son attractivité.

D’autres encore jouent aux kamikazes au sein de leur parti politique. Il serait quand même temps de mettre son ego bien au fond de sa poche. L’UMP n’est par l’UPM, l’Union Pour Moi.

Moi, je serais plutôt partisan de la méthode DUKAN. Vous savez, la méthode d’amincissement en quatre phases : 1/ l’attaque, 2/ la croisière, 3/ la consolidation et 4/ la stabilisation ! Je pense bien sûr à nos finances publiques qui ont bien besoin d’être surveillées de près pour éviter une indigestion douloureuse ! C’est précisément le sens de notre action tant au sein de la Communauté d’Agglomération, que de la Ville de Beaune. Offrir des prestations de qualité à nos concitoyens et un cadre de vie agréable mais aussi un environnement propice au développement des entreprises, tout en veillant à respecter les deniers de chacun.

Quoique tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie… Avec ces mots de Goethe, notre petite réunion de ce soir me donne l’occasion de tracer quelques-unes des perspectives qui demain devraient nous permettre de sortir nos économies de l’ornière, à condition bien sûr de miser sur l’innovation et de faire preuve d’un peu plus d’audace.

De ce point de vue, chacune et chacun peut observer ce que nous faisons à Beaune et sur le territoire du Sud de la Côte d’Or. En quelques années notre ville et notre communauté d’Agglomération sont devenues un véritable laboratoire pour les territoires du XXIe siècle.

Ce modèle est d’abord celui de collectivités qui ont le souci de préserver ressources et espaces naturels, -de préserver l’avenir en dépassant un modèle du passé dans lequel étalement urbain à outrance et surconsommation d’énergie apparaissaient comme des choses admissibles.

Ce modèle nous le portons ici dans nos politiques de transport et d’environnement.

Ce modèle, c’est aussi celui où l’on pense le développement économique comme une chance. Une chance pour nos enfants, une chance pour nos familles, une chance pour tous ceux qui ont du courage et confiance en eux. 4

En Europe, dont nous évoquons si souvent la crise, tous les pays ne connaissent pas la même situation. Des nations scandinaves à l’Allemagne, les gouvernements qui ont fait le choix du courage, de l’innovation et de la qualité des produits, connaissent la croissance.

En France aussi, nous innovons… Mais pour dire le fond de ma pensée, cela se passe plutôt dans nos territoires que dans notre état centralisé ! Les différents analystes soulignent ainsi qu’en 2013 la croissance de la Communauté d’Agglomération sera encore très bonne, alors même que notre pays est en récession. Cette dynamique, notre agglomération la porte au travers de grands projets :

- l’aménagement des nouvelles ZAC, de Beaune à Chagny, - la création de la voie de contournement Nord qui va constituer un chantier considérable, générateur de nombreux emplois notamment dans le BTP. - L’inauguration des étangs d’Or à Merceuil-Tailly, - La pose du premier galet des baignades naturelles de Montagny. - La poursuite du dossier nationale 6, que nous avons voulu illustrer ce soir avec les voitures que vous avez pu admirer en arrivant (je vous annonce dès à présent l’inauguration pour la fin du mois de mai du nouveau site de Bel Air avec le Rallye des Ducs, organisé par l’un des fondateurs du Dakkar) - Je n’oublie pas la fibre optique et toute notre politique relative aux nouveaux moyens de communication …

Ce sont ainsi des dizaines de projets avec à la clé autant d’emplois, car plus nous encourageons ce mouvement, plus nous attirons les entreprises, les créateurs désireux de s’investir dans nos communes.

J’aimerais ainsi vous parler d’ADP Courtage, de TARANSAUD, de DEVEVEY, ou même de COUPELON et de toutes les autres, ces entreprises qui viennent de s’installer en ZAC Porte de Beaune. Elles sont le symbole d’une ville ou d’une agglomération qui à son échelle, croit en l’avenir. Elles sont le symbole d’une économie qui avance, le meilleur moyen de créer des emplois. J’aimerais, en votre nom à tous, leur souhaiter une belle et bonne année 2013 ! Notre territoire doit donc être THE PLACE TO BE : Là où s’inventent les technologies et les productions de demain. Là où se fonde une dynamique de partenariat entre acteurs publics et acteurs privés.

C’est parce que nous avons su réaliser à Beaune ce cercle vertueux que notre agglomération retient de plus en plus largement l’attention.

Ce qui, au fond, caractérise le modèle Beaunois c’est d’avoir su mettre en place, sur son territoire, un autre type de société. Dynamique mais juste, fondée sur une croissance forte mais respectueuse des équilibres écologiques et des espaces ruraux. Créateur de la richesse matérielle mais sachant que celle-ci doit permettre l’épanouissement de la seule vraie richesse, la richesse intellectuelle, culturelle, artistique qui est à la base même de notre humanité. La croissance économique est nécessaire, elle n’est cependant pas une fin en soi.

Elle n’est rien si elle ne s’accompagne pas de la capacité à créer du bien-être, de la convivialité, du plaisir de vivre et finalement à partager ensemble du bonheur.

Jacques Prévert disait « il faudrait essayer d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple »

Dans ces années de crise, de tentation du repli sur soi, du rejet de l’autre, notre souci premier est d’abord de promouvoir le vivre-ensemble. Cette proximité, nous la créons dans nos quartiers, dans nos villes, dans nos villages, avec ces espaces publics que nous réalisons.

Je pense à ce qui a été fait : -Place du Parlement de Bourgogne, au Parc Saint Jacques, place Malmédy, Route de Verdun …. En 2013, c’est le quartier des Blanches Fleurs qui va connaître une opération de rénovation historique. C’est un nouvel espace de vie qui va être créé pour le bonheur de tous, avec une centaine de nouveaux logements et plus de trois cents logements réhabilités. 2013, ce sont aussi les grands événements que nous maintenons et que nous développons, Depuis 25 ans avec l’Opéra Baroque, plus récemment avec ceux de Boogie Woogie et de Jazz, notre Festival du Film Policier au début du mois d’avril, le Festival des Lumières et les nouveaux festivals de la Chanson Française, ainsi que Mômes et Merveilles le petit dernier, destiné au jeune public. 5 De nombreux challenges sont encore devant nous Notre désir d’aller plus loin encore nous porte à imaginer ce que seront Beaune, et le Sud de la Côte d’Or dans les mois et les années qui viennent.

- Une Côte Viticole classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, - Des filières made In Pays Beaunois pour toutes les productions agricoles du Sud de la Côte d’Or, - Un Schéma de Développement de l’Habitat harmonieux sur l’ensemble du SCOT, de Nuits-Saint-Georges à Chagny, - Un dynamisme économique retrouvé pour le Val de Saône qui a tant de talents et de richesses, - Une multiplication des entreprises innovantes, - Les ateliers de Claude LELOUCH, - L’école de musique de danse et de théâtre - A Beaune, la rénovation des rues des Echaliers et des Vérottes, - Une meilleure accessibilité pour les handicapés, - La terminaison du nouveau plan d’éclairage public et de nouvelles implantations de caméras pour la sécurité de tous, - Enfin des programmes toujours plus variés dans les espaces beaunois au profit des familles, et des écoles de qualité pour nos chères petites têtes blondes.

Pour terminer, vous le permettrez à votre député, je voudrais formuler des vœux à l’échelle de la France

Comme le disait Alphonse ALLAIS « je souhaite qu’avant d'éblouir le peuple en lui promettant l'eau chaude, on lui fournisse des récipients pour la recueillir. »

Dans une année, chaque instant compte… Alors pour ne pas perdre plus de temps, je vous souhaite personnellement: - 1 an de réussite, - 12 mois de Santé, - 52 semaines de Partage, - 365 jours de Succès, - 8 760 heures de Prospérité, - 525 600 minutes de Chance, - pour un total de 31 536 000 secondes de bonheur !

on ne meurt pas d’une overdose de rêves ! Excellente année à tous !

vendredi 4 janvier 2013

Cérémonie des voeux lundi 7 janvier 2013

carton d'invitation

mardi 1 janvier 2013

TOUS MES VOEUX POUR 2013

Chers amis,

L’année 2012 s’achève. Elle aura connu bien des bouleversements. La crise en quatre ans a conduit l’économie mondiale au bord de l’effondrement, avec des conséquences douloureuses dans la vie quotidienne de chacun, notamment sur l’emploi et le pouvoir d’achat.

Je crains hélas que les choix actuels du Gouvernement n’apportent pas de solutions efficaces : les chiffres de la délinquance ne cessent d’augmenter, la précarité et le chômage aussi. Le monde rural est très inquiet quant à lui, des effets de la réforme territoriale qui vont aboutir encore plus à son isolement et à sa sous-représentation démocratique.

Il y a donc des priorités autres que les sujets sociétaux prétendument urgents, que l’on impose à marche forcée.

Heureusement à Beaune et dans le Sud de la Côte d’Or, il y a des raisons d’espérer.

« L'avenir est pour les vertueux » disait La Bruyère

Ici l’économie continue à se développer comme en témoignent les nouvelles installations d’entreprises. Le tourisme tire aussi son épingle du jeu. Il sera d’ailleurs au cœur de nos projets 2013. L’agriculture et la viticulture demeurent les fers de lance, que nous devons défendre et soutenir.

Mais la responsabilité d’un élu, c’est en premier lieu d’être au plus près des préoccupations de ses concitoyens, de les écouter, de les aider. C’est mon engagement quotidien pour que notre Société soit plus solidaire, plus fraternelle.

Je tiens à remercier une nouvelle fois les associations, les bénévoles qui travaillent inlassablement pour tisser du lien social : il y a tant de générosité et de richesses humaines anonymes.

Mes vœux vont bien sûr en priorité vers ceux qui vivent dans la précarité, dans la peine, qui souffrent de la maladie. J’aimerais leur adresser un message d’espoir.

« L’adversité contient toujours le ferment d’une nouvelle chance ».

A toutes ces femmes et ces hommes, comme à chacun d’entre vous, je souhaite une excellente année 2013. Que ce chiffre 13, soit un porte-bonheur pour tous.