garage bel air 1er juin 2013

Quelque 240 véhicules d’époque exposés et près de 1 000 personnes présentes : la journée du 1er juin marquant le renouveau du garage de Bel-Air à La Rochepot a été une vraie réussite.
On la doit à la mobilisation de tous : élus, associations de véhicules anciens, passionnés de la Nationale 6…
Une réussite qui est le ferment d’autres réalisations annoncées autour de cette route mythique.

discours bel air 1er juin 2013


Avec ses 733 km, la Nationale 6, reliant PARIS à l'ITALIE via la BOURGOGNE, jusqu'en 2006, date de son déclassement, une des plus grandes routes nationales. Aujourd'hui, son histoire refait progressivement surface grâce à des passionnés et des élus qui se mobilisent pour lui redonner son chiffre de noblesse : 6.
C'est tout particulièrement vrai en CÔTE-d'OR, où la RN6 est devenue la départementale 906.

Une route 66 made in France

Il faut dire, n'en déplaise à Charles TRENET qui a immortalisé la nationale 7, que c'est bien la nationale 6 qui était la route des vacances par excellence, et plus encore, un axe économique vital pour le pays. Jusqu'à la fin des années 1960. Sur l'ensemble du tracé ce ne sont alors que garages et stations-service, routiers et restaurants plus huppés. On pense tout particulièrement à « La Côte-d'Or » à Saulieu (aujourd'hui « Le Relais Bernard LOISEAU»), ou encore au « Relairoute de Bel Air » et à son garage mythique. A son échelle, elle fait figure de « Route-Mère », pour reprendre la célèbre expression de Steinbeck qui baptise ainsi dans Les Raisins de la Colère la route 66 (« The Mother Road »). Dans les deux cas c'est d'ailleurs la construction de l'autoroute qui sonnera leur glas. Reste qu'aux Etats-Unis, des mouvements se sont créés dès le début des années 90, pour assurer la préservation de la route 66, déclassée en 1985. Les initiatives visant à y développer le tourisme se font alors de plus en plus nombreuses.

Un patrimoine vivant

exposition véhicules de collections bel air 1er juin 2013

Pour la RN6, un coup d'envoi a eu lieu en 2009, à SAULIEU sous l'impulsion de son maire, Anne-Catherine LOISIER, qui lance la fête de la Nationale 6. Depuis d'autres projets se sont fait jour notamment à mon initiative en tant que Député et Président de la Communauté d'Agglomération BEAUNE Côte et Sud, « il ne s'agit pas seulement de restaurer ce patrimoine historique, mais de le faire vivre. » Dans cet esprit la Communauté d'Agglomération s'est portée acquéreur de propriétés et en particulier du garage très emblématique de BEL AIR. Dans le même temps, la Communauté d'Agglomération a developpé des liens privilégiés avec le célèbre designer Franco SBARRO qui a confié à la collectivité quelques une de ses réalisations et prototypes. L'ambition est notamment de mettre en place une zone d'activités économique et touristique tournant autour de la voiture de collections.

De nombreuses personnalités présentes

Bel AIr le 1er juin 2013

Ce lancement s'est déroulé en présence de nombreuses personnalités spécialisées telles que Philippe Dubois, dessinateur et historien de la Nationale 6, Patrick Peter, Fondateur du Tour Auto, Yannick et Yves Morizot, propriétaires du Circuit de Prenois ...


Un programme très festif

Le public durant toute la journée a pu visiter les garages rafraîchis, découvrir l'exposition de véhicules de collections, des prototypes de Franco Sbarro, designer italien, en présence de Mademoiselle Papillon artiste et modèle, profiter du vin d'honneur offert par les Villages de LA ROCHEPOT et SAINT AUBIN et participer à un Pique Nique Champêtre.

melle Papillon Bel Air 1er juin 2013