Alain Suguenot, un député proche de vous au service de tous

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot clé - Gastronomie

Fil des billets

mardi 24 février 2015

Ce mardi 24 février: grand dîner du Club de la table Française au Salon de l'AGRICULTURE

Je préside, cette année encore, le grand dîner du Club de la Table française au Salon de l’Agriculture ce mardi 24 février.
Comme chaque année depuis 2010, l’ensemble du monde agricole, gastronomique et culinaire se donne rendez-vous Porte de Versailles à Paris pour le « Grand dîner des régions ».
A cette occasion, toutes les régions françaises seront représentées. Plus de 180 parlementaires, deux ministres Mrs Le Foll et Fabius, tout comme les grands chefs seront également présents.
Je rappellerai qu’en tant que Co-président du Club de la Table, depuis déjà 5 ans, mon objectif est de valoriser notre patrimoine culinaire, promouvoir la diversité des produits du terroir, et, parmi ceux-ci, le vin, qui est un lien essentiel:
- Lien territorial qui sculpte les paysages de 66 départements et attire plus de 10 millions d’oenotouristes ;
- Lien économique avec plus d’1 million d’emploi pour le vin et la restauration en France et avec plus de 10 milliards d’euros de ventes à l’export pour les vins et spiritueux français ;
- Lien culturel ancré dans notre histoire, dans nos savoirs et savoir-faire ;
- Lien social, enfin, puisque le vin est synonyme de partage et de convivialité pour les Français ;
Dans le mois à venir, la loi de santé sera au cœur des débats avec un certain nombre de menaces à l’encontre du vin. Des mesures allant vers toujours plus d’interdits, comme la restriction de la communication sur internet pour le vin, peuvent être dramatiques en terme d’image pour le vin, symbole de notre art de vivre en France, mais aussi bien au-delà de nos frontières.
Lutter contre les excès par l’information et l’éducation, oui !
Stigmatiser toute forme de consommation, interdire toute forme de communication autour du vin, non !
Il y a presque un an, le vin a été classé en France comme patrimoine culturel, il y a quelques jours encore il a été rappelé que la gastronomie et le vin étaient les 2 piliers du développement touristique français.
Aussi, il conviendra plus que jamais d’interroger nos gouvernants sur la vision qu’ils veulent pour le vin en France et en appeler à une politique cohérente.

mardi 16 octobre 2012

Cité de la Gastronomie- Grand Jury du 15 octobre 2012


visuel comité cité de la gastronomie

Je me suis rendu lundi 15 octobre à Paris pour défendre la candidature de Beaune pour accueillir la cité mondiale de la gastronomie.

Le Jury a été très sensible à notre exposé. BEAUNE, c’est la candidature de l’enthousiasme et de la passion, c’est ce que j’ai réaffirmé ce matin devant la Mission Française du Patrimoine et des Cultures Alimentaires (MFPCA). J’ai rappelé également toute la légitimité et la cohérence de notre candidature qui est celle de tout un territoire. C’est pourquoi j’avais tenu à avoir à mes côtés Dominique LOISEAU, présente à Beaune avec Loiseau des Vignes, et dont le restaurant emblématique est à Saulieu, et Eric PRAS, le chef triplement étoilé de chez LAMELOISE à Chagny.

Ce dernier a pour sa part insisté sur la dimension pédagogique de cette cité. A la recherche perpétuelle du graal de l’excellence, Eric PRAS, toute comme Dominique LOISEAU est en effet très attaché à transmettre sa passion, et comme il le dit lui-même, à donner du plaisir.
De son côté Claude LELOUCH a apporté son œil cinématographique en soulignant que toutes les grandes histoires se passent à table. Pas question désormais de spéculer, mais c’est de circonstance, je ne cache pas je que je nourris de grands espoirs…