En raison des intempéries exceptionnelles de ces derniers jours, une cellule de veille, en lien avec la Préfecture et les services de secours (police, gendarmerie, sapeurs-pompiers) a été mise en place à BEAUNE dès vendredi 3 mai, afin de venir en aide à la population.

Malgré des dégâts matériels parfois importants, on peut se réjouir qu’aucune personne n’ait été blessée.

Durant tout le week-end, élus et agents municipaux se sont mobilisés pour suivre avec attention les dommages occasionnés dans les différents lieux. Les crues de la Bouzaize, du Rhoin, de l’Aigue et du Genêt ont inondé des chaussées et des habitations dans le hameau de Gigny ainsi que plusieurs quartiers de Beaune (le quartier de l’Aigue et la rue Jacques de Molay notamment).

J'ai demandé la reconnaissance de la ville de BEAUNE en état de catastrophe naturelle afin de faciliter et accélérer l’indemnisation des victimes.

Un dossier de déclaration a été constitué auprès du Préfet et toutes les personnes (physiques ou morales) ayant subit des dégâts matériels au sein de leur habitation ou lieu d’activité, sont invitées à se manifester en mairie, pour bénéficier de la garantie catastrophe naturelle. Les élus et les services de la ville restent bien évidemment à votre disposition.

La Ville de Beaune n'étant pas la seule touchée par ces phénomènes, je tenais naturellement à assurer de mon entier soutien, l'ensemble des Maires des Communes concernées, ainsi que leur population.