Les urnes ont parlé : 51,9% des Britanniques ont décidé de quitter l'Union Européenne. Un résultat historique et inattendu pour nombreux analystes : aucun pays n'a jamais quitté l'UE et hier soir encore, à la fin du vote, un sondage donnait le "Remain" gagnant.
Nous devons naturellement tirer les leçons de cette expression démocratique et en particulier nos institutions européennes dont les citoyens se sentent trop souvent éloignés et victimes.
L'Union a perdu cette proximité, elle ne répond plus à leurs aspirations, leurs inquiétudes. Elle doit donc se remettre au cœur de ce qui fait l’âme de notre vieux continent en montrant sa capacité à défendre ses valeurs communes.
Elle doit surtout s’occuper des préoccupations premières des européens : la croissance et l'emploi, la crise migratoire et le terrorisme.
La France et l'Allemagne ont sans aucun doute leur rôle à jouer en rassemblant les États pionniers pour donner à l'Union Européenne un nouvel élan, redonner confiance en l’avenir et du sens à nos institutions.
517893752