52% d’abstention au niveau national, du jamais vu aux législatives sous la Vème République.
Pour la première fois, une majorité présidentielle ne reflétera pas l’opinion publique et pourtant cette majorité risque d’être écrasante.
Ce décalage ne peut que nous inquiéter et nous interroger sur l’avenir.
Dans la 5ème circonscription de la Côte d’Or qui a été la mienne durant tant d’année, le deuxième tour qui va opposer Hubert POULLOT mon ancien suppléant et le candidat d’En Marche, doit être celui de la mobilisation de toutes celles et tous ceux qui pensent que le rôle d’un parlementaire est notamment celui de contrôler l’action du Gouvernement.
Le devoir d’opposition est d’autant plus nécessaire aujourd’hui qu’il va falloir éviter le matraquage fiscal que nous promet le Président de la République, outre l’abandon de nos territoires ruraux et singulièrement du Sud de la Côte d’Or.
J’en appelle donc toutes celles et tous ceux qui ont apporté leur suffrage à d’autres candidats ou qui se sont abstenus.
Cette semaine doit être celle de la mobilisation, il est plus que jamais nécessaire que des Députés de terrain comme Hubert POULLOT puissent porter notre voix, pour éviter une assemblée déconnectée des réalités et monocolore.
L’euphorie n’aura qu’un temps, j’en appelle donc au sens des responsabilités de chacun. L’avenir de la France est en jeu.