Chers amis,
Michel ANDRE vient de nous quitter.
Avec lui, disparait un ami, une figure emblématique du développement économique de la Bourgogne.
Il s’est éteint après un long combat contre la maladie et c’est avec émotion et respect que je salue sa mémoire.
Beaunois d’adoption, mais surtout Beaunois de cœur, Michel ANDRE était très impliqué dans la vie économique de notre ville.
Par sa profession d’abord, il était à la tête, aux côtés de son frère Jean-Claude, d’un important Cabinet d’expertise comptable, qui fait aujourd’hui partie des 40 premiers cabinets d’expertise de France.
Elu en 1989 à la CCI de BEAUNE, il en devint Président en 1995, succédant à Georges GRANDAY. Il prendra ensuite la Présidence de la CRCI de BOURGOGNE.
Michel ANDRE s’est investi tout au long de sa vie pour défendre les entreprises, sa Ville et sa Région, auxquelles il était très attaché.
Homme de rassemblement, il a créé avec ses homologues, des rapprochements essentiels entre les CCI de BEAUNE et DIJON.
Sous son impulsion, la CRCI a contribué largement au rayonnement et au développement des entreprises Bourguignonnes.
Il était également Chevalier de l’Ordre National du Mérite et fut élu Conseiller Municipal de BEAUNE aux côtés d’Henri MOINE.
Durant sa carrière, il a œuvré avec énergie dans beaucoup de domaines, parmi lesquels l’emploi et le commerce, le développement à l’international, la formation en alternance, l’aménagement du territoire avec notamment le projet de plateforme multimodale de Pagny-le-Château.
On retiendra de lui aussi son dynamisme, son franc-parler, sa force de caractère et sa grande détermination pour faire avancer les choses, y compris dans le domaine viticole, dont il était un grand défenseur de la cause, un producteur et un amateur éclairé.
Puis, il avait choisi de prendre la présidence du Foyer Logement les Primevères pour s’occuper de nos ainés.
Michel ANDRE c’était enfin, ce père et ce grand-père aimant, qui avait fait le choix à la retraite avec son épouse, de s’occuper quotidiennement de ses 10 petits-enfants qu’il aimait tant.
Personnage hors du commun, il laissera son empreinte dans le monde économique et dans sa ville.
J’adresse à Françoise, son épouse à son frère et à ses sœurs, ainsi qu’à ses fils mes condoléances attristées.
Je les assure de tout notre soutien dans ces douloureux instants.
Alain SUGUENOT
Maire de BEAUNE
Président de l’Agglomération