3 policiers ont mis fin à la cavale du tueur de Strasbourg. L’homme a été abattu hier soir vers 21 heures dans le quartier du NEUDORF, alors qu’il tentait de se cacher dans un immeuble. Je tiens à saluer et à féliciter l’ensemble des forces de l’ordre engagées sur cette opération pour leur grande efficacité, leur courage et leur sang-froid. Grâce à la qualité de leurs interventions, les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois vont pouvoir retrouver un peu de sérénité et commencer leur douloureux travail de deuil. Nous sommes de tout cœur à leurs côtés dans ces instants si pénibles. Ce qui pose question aujourd’hui, c’est de constater que ce terroriste fiché S n’en n’était pas à son coup d’essai. Armé lourdement, il avait à son actif, 67 antécédents judiciaires dont 27 condamnations en France, en Suisse et en Allemagne.