Comme chaque année vous étiez nombreux rassemblés pour assister au défilé du 14 juillet et à la cérémonie donnée sur le parvis de l’hôtel de Ville spécialement pavoisé pour ce moment de solennité. Pour la première fois les jeunes de la préparation militaire de Beaune ont fièrement défilé aux côtés des marins du « Monge » dont Beaune est la ville marraine.

Célébrer le 14 juillet c'est d'abord célébrer un des moments les plus importants de notre histoire, ce jour de 1789 où, prenant la Bastille, le peuple se libère du joug de la monarchie et devient acteur de son destin politique. C’est aussi célébrer la fête de la Fédération qui s’est déroulée un an plus tard, à Beaune sur les grandes Buttes, près de la Porte Saint Nicolas. Le 14 juillet 1790 voit ainsi se former un immense cortège composé des fédérés, c’est-à-dire les députés de tous les départements qui gagnent l’esplanade du Champ-de-Mars, dont le Beaunois Claude Glantheret fraîchement élu en avril. Célébrer le 14 juillet c'est aussi mettre à l'honneur la République, notre République, avec ses valeurs portées par la Révolution française, ensuite devenues celles de notre nation tout entière.

L’esprit révolutionnaire et avant-gardiste était déjà bien ancré dans cette ville ouverte aux échanges commerciaux qui amènent des idées nouvelles. C’est d’ailleurs dans l’enthousiasme que les Beaunois rédigent leurs cahiers de doléances et font des propositions innovantes et pleines d’espérance en mars 1789.

Nous avons tous, les élus comme les citoyens, un devoir de vigilance et de responsabilité pour défendre ce cadre commun, ce pacte républicain, et promouvoir ce qui nous unit plus que ce qui nous divise.

Sachons nous mobiliser pour défendre ces valeurs, des valeurs universelles du 14 Juillet.