On n’attend pas l’avenir comme on attend un train, on le fait

2017 une année de bouleversements = des points positifs et des inquiétudes.

La France n’a jamais été aussi endettée et nous venons de nous voir décerner le titre de champion d’Europe de la fiscalité.

Mais chaque jour est unique, chaque année est une promesse de perspectives et de découvertes pour ceux qui osent y croire et s’en donnent les moyens.

A l’aube de cette année nouvelle, ce sont donc des vœux d’espoir que je formule pour chacun d’entre vous.

Des vœux pour une France combative, dans un monde apaisé.

Des vœux pour des territoires préservés, défendus, dans un pays unifié où les grandes villes respectent les campagnes.

Des vœux pour nos villes et villages face aux tentations jacobines, de centralisation de l’organisation administrative de l’Etat.

Lorsque l’on parle de la ruralité, c’est souvent avec nostalgie, pour déplorer un monde qui ne serait plus.

C’est aussi pour décrire un monde frappé durement par les difficultés économiques et sociales, traversé par le doute, par un sentiment de relégation.

Mais ce monde rural, c’est aussi avant tout, je le crois, l’avenir de nos territoires.

Et c’est parce que je crois que les territoires ruraux sont un atout pour notre pays, parce que je crois en leur avenir, qu’il faut mener des projets pour leur développement.

On n’attend pas l’avenir comme on attend un train, on le fait.

Notre petite patrie du Sud de la Côte d’Or en est le parfait exemple.

Ici nous avons des entreprises qui n’ont pas eu à tourner le dos à leurs racines, pour devenir des championnes de l’export.

Ici, nous avons des agriculteurs, des éleveurs, des viticulteurs qui sont de véritables vitrines d’excellence et de savoir-faire.

Nous avons des artisans, des commerçants qui s’investissent sans compter pour le rayonnement de notre Région, et puis toutes ces femmes et ces hommes qui s’engagent généreusement.

Toutes ces associations qui se mobilisent pour offrir réconfort et chaleur à ceux qui en ont le plus besoin.

La magie des fêtes ne doit pas nous faire oublier que certains d’entre nous sont isolés, malades ou traversent des moments difficiles.

Je vous souhaite de tout cœur une excellente année 2018

Alain SUGUENOT

Maire de BEAUNE

Président de l’Agglomération voeux 2018