Une tragédie vient de se jouer non loin de nous en Saône et Loire.
Une tragédie qui ne peut que nous amener à réfléchir en tant qu’élus et citoyens sur les difficultés de notre monde rural et de nos agriculteurs. Un évènement qui nous interpelle aussi sur la dureté de la tâche de nos forces de l’ordre, quelle que soit la partie du territoire sur laquelle elles exercent leurs missions.
En pareilles circonstances et tandis que l’affaire fait l’objet d’une enquête approfondie pour comprendre le déroulement du drame et les responsabilités respectives, chacun se demande comment nous avons pu en arriver là.
Nos pensées vont bien sûr vers la famille de ce jeune agriculteur d’à peine quarante ans, qui se sentait vraisemblablement submergé par la gestion administrative de son élevage et avait du mal à s’en sortir.
Ce jour-là, ce fut sans doute le contrôle de trop.