François Fillon s‘est enfin expliqué, hier, sur les accusations d’emploi fictif qui lui sont reprochés ainsi qu’à son épouse Pénélope. Il a présenté ses excuses aux Français et fait preuve d’une grande pédagogie et d’une totale transparence sur son patrimoine.

J’aurais préféré qu’il le fasse plus tôt, sa campagne ayant été trop longtemps mise en stand-by après ces révélations dont il a démontré le caractère exagéré.

Aujourd’hui, il est temps de parler du fond, de démarrer réellement la campagne présidentielle et d’expliquer aux Français combien il est important de choisir le seul programme qui permettra le redressement dont le pays a besoin.

Les erreurs accumulées depuis 5 ans par François Hollande et ses ministres sur tous les domaines, de l’Education à la Sécurité, et, bien sur, sur l’emploi et la perte de pouvoir d’achat, ne peuvent être corrigées que par un programme réaliste et courageux, porté par notre candidat.

La campagne présidentielle commence aujourd’hui et nous ne pouvons que nous en réjouir.