Il y a quelques mois j'avais lancé l’idée (un peu folle) à nos agriculteurs et viticulteurs de créer un bœuf de Beaune.

Certains ont accepté de relever le défi et je tiens à les en remercier.

Jeudi dernier une première ration de gène de raisin a été donnée à un élevage provenant de notre terroir.

Frédéric Mazeau, viticulteur du pays Beaunois avec Dominique et Antoine Guyon, éleveurs de charolais à Rouvres-sous-Meilly, allient leur savoir-faire dans cette aventure gastronomique.

Inspiré du Bœuf de Kobe au Japon, (il est vrai que notre ville est jumelée avec la ville de Koshu), le Bœuf Beaunois répondra à un cahier des charges très stricte, afin de promouvoir la filière locale et d’obtenir une viande d’exception, de grande qualité, à l’image de nos grands crus.

Je ne doute pas un seul instant que notre chère capitale des vins déjà reconnue pour ses grands crus le sera à l’avenir par les grands amateurs de viande.