Chers amis,

Grâce à la décision positive de l'ARS que je viens de recevoir, les Hospices Civils de Beaune vont écrire une nouvelle page de leur histoire et je me réjouis de cette belle victoire que nous venons de remporter.

Depuis le printemps dernier nous menions un bras de fer pour préserver l’autonomie de décision et la gestion de notre établissement local.

Ce combat nous l'avons mené afin que l’hôpital de Beaune ne devienne, à terme un simple centre de gériatrie et pour que nos Hospices continuent de se moderniser et offrent à chacun une qualité de soin exemplaire grâce aux fruits de la vente des vins.

Je tenais donc à remercier toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés à nos côtés ainsi que l'ensemble du corps médical qui a bien saisi les enjeux de ce dossier.

Maintenant que nous sommes assurés du maintien de nos services et de la préservation de notre spécificité locale, il nous reste à travailler sur les conventions constitutives et le projet médical partagé, en collaboration fructueuse avec tous les établissements du pays Beaunois et le CHU de Dijon comme nous l'avons toujours fait.