Grâce à la mobilisation de tous, nous avons obtenu une première victoire pour BEAUNE : l’Agence Régionale de Santé (ARS), après avoir refusé la dérogation sollicitée par le Député-Maire, lui a accordé un statut dérogatoire pour le centre hospitalier de Beaune. Ce n’est ni plus ni moins que l’avenir de notre hôpital que nous venons de sauver.

Il est nécessaire aujourd’hui de concrétiser cette victoire très importante en créant un groupement du Sud de la Côte d’Or, cette dérogation étant accordée pour une durée de 6 mois, soit jusqu’au 31 décembre 2016, avec possibilité de bénéficier de 6 mois supplémentaires. C’est la condition sine qua non pour sécuriser l’avenir des Hospices Civils de BEAUNE. Rappelons que dans le cadre de la loi de modernisation du système de santé français qui a institué à marche forcée les Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT), l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Bourgogne-Franche Comté prévoyait de créer un GHT unique 21/52, le CHU de DIJON absorbant de fait l’Hôpital de BEAUNE. Sans cette dérogation, c’était la condamnation de notre Hôpital de proximité. Alain SUGUENOT, tient à remercier tous ceux qui, à ses côtés, se sont mobilisés. Nous devons désormais procéder à la constitution d’un GHT pour le Sud de la Côte d’Or. Il reste beaucoup de travail.

GHT MANIFESTATION GHT MANIFESTATION 2