C’est un drame terrible qui vient d’endeuiller notre région : un accident d’ULM a coûté la vie à deux pilotes chevronnés, André-Georges Lafitte et Alain Pucet. Ancien pilote de chasse, André-Georges Lafitte, volontiers décrit comme une légende dans l’univers de l’ULM, avait créé sa société U Ailes Aime à Beaune en 2002, avant de la céder tout dernièrement à Alain Pucet. « Après 55 années de bons et loyaux services dans l’aéronautique », selon ses propres mots, André-Georges Lafitte avait en effet souhaité, toujours selon ses propres mots « passer la main aux jeunes ». Et c’est Alain Pucet, ancien maréchal-ferrant originaire de la plaine de la Saône et qui a notamment travaillé à l’ENITA de Quetigny qui avait repris la petite société, considérée comme l’une des plus belles écoles de pilotage de France. Alain Pucet s’était quant à lui découvert une passion pour l’aéronautique en 2004 lors d’un baptême de l’air en hélicoptère. « Séduit par les sensations ressenties », disait-il, il a alors souhaité « pouvoir voler seul » et a opté pour l’ULM. L’année suivante, il obtient ses brevets de pilotes pendulaire et multi-axe. En 2011, après 1 300 heures de vol, il franchit une nouvelle étape en devenant formateur instructeur.

C’est peu dire que les deux hommes étaient des pilotes expérimentés. Expérimentés et passionnés.

Tout le monde de l’aéronautique beaunois, et bien au-delà, est aujourd’hui sous le choc.

Je tiens à adresser à Aleth et Corinne, leur compagne, à leurs enfants et leurs proches, mes condoléances attristées.

Ces disparitions brutales, nous bouleversent tous.

Sans_titre.png
20150408_1230101.jpg