10491201_10152145274691078_6779877914165992327_n.jpg

Humilié, Nicolas Sarkozy a réagit et a donné les explications que les français attendaient. Plus pugnace que jamais, il a fait la démonstration de l'acharnement dont il était la victime, ne refusant pas d'évoquer le fond d'un dossier, qualifiant de grotesques les imputations que les juges d'instruction retenaient contre lui.
Ceux qui imaginaient qu'il pourrait renoncer en seront pour leurs frais.
Comme le disait son épouse il y a quelques mois : "un tigre ne devient jamais végétarien".