A l’occasion des cérémonies de 8 Mai j’ai pu à nouveau constater et me féliciter de la présence en nombre des Beaunoises et des Beaunois.

Je suis tout particulièrement fier et heureux de l’implication des plus jeunes, garants de cet indispensable devoir de mémoire, bien conscient, comme le disait Winston Churchill, qu’ « Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ».

Cérémonie du 8 mai 2014 2

Cérémonie du 8 mai 2014