C’est avec une vive émotion et une réelle tristesse que je viens d’apprendre le décès de Noël L’Excellent, figure emblématique d’un quartier non moins emblématique de Beaune : le camp américain. Avec sa disparition c’est un peu de la mémoire de ces lieux qui disparait, un an après l’incendie qui avait ravagé, en février 2012, le pavillon qu’il habitait, un ancien baraquement, avec son épouse Jeanne, pour qui j’ai une pensée toute particulière. La vie de Noël L’Excellent est étroitement liée au camp américain où sa famille s’installe dès 1925. Noël, né en décembre 1924 à Dambelin, dans le Doubs a tout juste un an. En 1950 il épouse Jeanne avec qui ils auront quatre enfants, Claude, André, Guy et Colette, qui leur donneront 8 petits-enfants et 2 arrières-petites filles. Le couple y tiendra quelque temps une petite épicerie et une buvette qui plus tard deviendra la première salle de réunions publiques du quartier. Mais c’est dans le monde du vin que Noël fera la plus grande partie de sa vie professionnelle, travaillant pour des maisons comme Louis Max, Calvet ou encore chez Voilland. Ce que je retiens tout particulièrement c’est son implication dans la vie locale beaunoise en générale, celle de son quartier en particulier. Un quartier qu’il aimait et qu’il animait. J’en veux pour preuve la création, en 1987, du Comité des Fêtes du quartier américain qui faisait suite à une première association orientée vers les sportifs. Il faut dire qu’après avoir pratiqué la gymnastique, Noël L’Excellent s’est investit dans le cyclisme, devenant même dirigeant du Vélo club beaunois. Autant d’investissements qui lui avait valu de recevoir la médaille de la Ville, alors que Noël avait obtenu l’American Legion. Si une partie de la mémoire du camp américain disparait avait lui, c’est grâce à lui qu’elle pourra aussi être conservée puisqu’il avait cédé à la ville un baraquement, situé en face l’actuelle salle publique, dans lequel verra bientôt le jour un musée dédié pour partie à l’histoire de ce quartier. A Jeanne, ses enfants, sa famille et tous ses amis, je présente mes sincères condoléances. Les obsèques de Noël L’Excellent auront lieu mercredi 6 mars à 14 h 30 en l’église Saint-Nicolas.