famille.jpgLe Gouvernement a présenté, ce matin, son projet de loi visant à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples de même sexe.

Cela fait des semaines que de nombreux parlementaires demandent au Gouvernement l’organisation d’un débat sur cette question cruciale d’un vrai choix de société. Nous pensons, en effet, qu’il est primordial, pour les enfants, de grandir sur le socle de la relation homme/femme – père/mère, permettant la lisibilité et la structuration de tout enfant.

Les ministres qui défendent ce texte, ainsi que le Premier Ministre, et même le Président de la République, à qui nous nous sommes adressés, ont toujours botté en touche, n’ont jamais réellement répondu à nos interrogations.

Que le mariage homosexuel et l’homoparentalité aient été inscrits dans le programme de François Hollande ne justifie pas leur examen dans la précipitation, sans information ni consultation des Français, alors qu’il s’agit d’un enjeu majeur de société. Désormais, le gouvernement n’a qu’un objectif, celui d’éviter le débat.

Ce débat pour tous nous a été refusé, c’est donc nous, Parlementaires de l’Entente Parlementaire pour la Famille qui allons l’organiser.

Sur l’ensemble du territoire national des réunions d’information et d’échange vont avoir lieu. Avec cette opération, 100 jours – 100 débats, le véritable débat public refusé par le Gouvernement peut commencer.