Cedric_DESCAILLOT.jpg Tous ceux qui le connaissaient et j’en fais partie, l’appréciaient. C’est donc avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de Cédric DESCAILLOT. Ce sportif accompli âgé de tout juste 42 ans a marqué de son empreinte le rugby Beaunois dont il fut l’entraîneur jusqu’en juin dernier. C’est notamment sous son impulsion que le club s’est hissé en Fédérale 2. Mais plus que le résultat, c’est la manière que l’on retiendra, l’entraîneur et encore plus l’homme, sachant fédérer autour de lui les énergies et les bonnes volontés. A Beaune, le rugby de demain continuera de s’écrire avec Cédric DESCAILLOT, car c’est également à lui que l’on doit l’école de rugby que l'on connait aujourd'hui. Et c’est encore lui qui fut à l’origine de la création de la salle de musculation. Les réalisations ne manquent pas. Et même s’il avait décidé de ne plus entraîner le club, il avait encore de nombreux projets pour le CSB. Nous ne l’oublierons pas. A son épouse et ses enfants, à ses amis, à la grande famille du rugby, je présente mes sincères condoléances.