Mes remerciements vont en premier lieu aux près de 22000 électeurs qui m’ont apporté leur suffrage dès le premier tour.
Une élection n’est cependant jamais gagnée d’avance et il convient de mobiliser très largement pour le deuxième tour des élections législatives le 17 juin.
J’appelle ainsi toutes celles et ceux qui se sont déjà exprimés au soutien de ma candidature, mais aussi celles et ceux qui ont fait un autre choix, à me rejoindre pour que nous puissions représenter le Sud de la Côte d’Or à l’Assemblée Nationale.
Le 17 juin nous devons éviter qu’un seul camp cumule tous les pouvoirs : les villes, les Départements, les Régions, le Sénat, la Présidence de la République et … l’Assemblée Nationale.
Le 17 juin, nous devons donc mettre en place une majorité d’équilibre qui protège de la pensée unique.
Aujourd’hui, le programme du Président de la République n’est pas financé.
Le Parti Socialiste ne nous dit pas qu’il va, dès le mois de juillet, procéder à un matraquage fiscal des classes moyennes et des retraités.
Il est donc nécessaire que des Députés vigilants soient élus à l’Assemblée Nationale.
Le 17 juin, nous devons également voter pour la Sécurité, garantie du lien social et nous opposer au droit de vote des étrangers en bradant la citoyenneté.
Le 17 juin, la Plaine de Saône, la côte viticole, le Pays d’Arnay, l’Auxois ou le Morvan ont besoin qu’on les défende et que l’on porte à l’Assemblée Nationale les projets qui font avancer le Sud de la Côte d’Or.
Vous pouvez compter sur moi.