2_CV_1949.jpg

J'ai déposé une question écrite au Ministre des transports pou l'interroger sur des dispositions du contrôle technique qui pénaliseraient sacrément les détenteurs de 2 chevaux, ces passionnés de véhicules mythiques et anciens.

" M. Alain Suguenot alerte M. le secrétaire d'État auprès de la ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, chargé des transports, sur certaines dispositions du contrôle technique automobile (CT). Depuis le 1er janvier dernier, le contrôle technique automobile impose de nouvelles restrictions. S'il est évidemment bienvenu de renforcer toutes les règles de sécurité autour des véhicules, il est néanmoins une disposition qui pénalise les propriétaires des voitures anciennes, en particulier les Citroën 2 chevaux (2cv) et dérivés, type Dyane, Acadiane, Ami, Méhari, etc. Ce patrimoine roulant, historique, et dont presque chaque Français a eu connaissance, de près ou de loin, est menacé. En effet, avec le nouveau CT, il faut désormais que le numéro de châssis soit correspondant à la carte grise. Or, il y a un problème de taille. Nombre de 2cv ont changé de châssis durant leur carrière. La grande majorité même! La frappe à froid est presque impossible, et les milliers de "Deuchistes" que comprend notre pays, souhaitent rester en Carte Grise normale. Seulement, maintenant, les 2cv sont recalées à ce contrôle pour une absence de numéro de châssis, quand celui ci est neuf, ou de non concordance, quand celui a été remplacé. Certes, ces véhicules ne sont plus tout à fait au goût du jour, mais elles sont une part importante de notre Histoire nationale. De plus, le châssis est une pièces dite interchangeable, ce qui montre l'absurdité de cette disposition. Aussi lui demande-t-il de bien vouloir lui apporter des précisions sur cette question et les moyens éventuels d'y remédier."