Alain Suguenot, un député proche de vous au service de tous

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La circonscription

Fil des billets

lundi 30 juin 2014

Orages violents, mon message de soutien aux viticulteurs


gr_le_sur_vignoble.jpg

Après les dramatiques averses de grêle qui ont frappé ce samedi notre vignoble, je tenais à adresser un message tout particulier de soutien à l'ensemble des viticulteurs touchés. La Côte-d’Or va encore payer de lourdes conséquences de ces orages qui ont détruit de nombreuses parcelles. Le rendement de cette année s'annonçait pourtant bon avec un bon état sanitaire de la vigne, après un printemps agréable et un mois de juin chaud. Je veux dire ma solidarité aux viticulteurs victimes. J’ai une pensée toute particulière pour ceux qui sont touchés pour la troisième fois. Mais au-delà, c’est également toute une filière à laquelle il faut penser, car notre économie est bien évidemment tournée de façon importante vers la viticulture.

mercredi 24 juillet 2013

Orages violents sur le vignoble : J'ai rencontré les services de la Préfecture !

gr_le_sur_vignoble.jpg

La Côte-d’Or a beaucoup souffert après l’orage violent qui s’est déclenché hier après-midi.



Je veux dire ma solidarité aux viticulteurs de la Côte de Beaune victimes de la grêle, certaines parcelles, notamment des premiers crus, ayant été presque totalement détruites.



J’ai, en ce qui me concerne, immédiatement réagi en intervenant auprès de la Préfecture pour qu’une décision d’urgence soit prise concernant la possibilité de traiter dès ce vendredi les vignes atteintes, y compris par hélicoptère, étant très difficile de pénétrer dans le vignoble, le sol étant détrempé. La Secrétaire Générale de la Préfecture prendra donc probablement un arrêté conforme, qui évitera le pire, à savoir les atteintes de Mildiou qui aboutiraient à la destruction totale des parcelles concernées.

Il convient peut-être d’examiner pour l’avenir s’il ne serait pas opportun de rétablir le dispositif de défense aérienne anti-grêle tel qu’il existait il y a quelques années.

J’ai bien sûr une pensée pour les viticulteurs de Pernand-Vergelesses, Chorey-les-Beaune, Savigny-les-Beaune, Beaune, Pommard, Volnay, Monthelie et Meursault, durement touchés.