Alain Suguenot, proche de vous au service de tous

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Communiqué

Fil des billets

mardi 6 novembre 2018

Dans quelques jours une quinzaine de chefs de Beaune et du Pays Beaunois, vous serviront une viande persillée au goût de cassis et de raisin : le "Bœuf de Beaune".

Fruit du terroir bourguignon, il sera servi pour la deuxième fois lors de la 158e la vente des vins des Hospices dans toutes les bonnes tables de la ville ! La viande sera cette année encore plus goûteuse et persillée, grâce à une ration plus généreuse travaillée spécialement par l’éleveur en concertation avec les chefs. L’engraissement des bêtes a débuté deux mois plus tôt et l’affinage a été allongé de deux semaines. Les bœufs sont élevés "tranquillement, naturellement", explique Dominique Guyon, qui a bichonné pendant 40 mois ces mastodontes de 700 à 800 kilos : nourris d'abord sous la mère, puis à l'herbe des pâturages et au foin, avant d'avoir droit à une ration de céréales de gènes de raisin et de cassis. « Le but ultime, étant d'arriver à créer une viande qui a le goût du territoire, un peu comme un bon vin", complète son fils, Antoine. Le « Bœuf de Beaune » sera aussi servi au diner de gala de la vente des Vins des Hospices de Beaune en 2019 et pour ceux qui veulent la cuisiner à la maison dès vendredi prochain : elle sera disponible à la vente dans quelques grandes surfaces partenaires.

vendredi 5 octobre 2018

J’ai eu le plaisir ce matin d’accueillir une délégation slovène

conduite par Arnaud Danjean, Député Européen et Alojz Peterle, Député Européen et Premier Ministre de 1990 à 1992 au moment où la République Yougoslave a accédé à son indépendance en 1991. Il fut également ministre des affaires étrangères en de 1993 à 1994 et en 2000. Chaque année, ce club œnologique parcourt de grands vignobles français. Cet automne, ils ont choisi de découvrir nos magnifiques climats bourguignons et ils deviendront demain de nouveaux ambassadeurs de notre belle région. dlgt

vendredi 28 septembre 2018

Je vous invite à l'inauguration de l'exposition-évènement Hier, Aujourd'hui, Demain.

Je vous invite à me retrouver ce soir aux côtés d’Anne CAILLAUD adjointe à la Culture à l’inauguration de la toute nouvelle exposition-évènement « Hier, Aujourd’hui, Demain », organisée par la ville . Rendez-vous, porte Marie de Bourgogne à 18h30, puis à l’Hôtel Dieu, pour vivre une expérience unique interactive et ludique à travers votre ville !

hier aujourd'hui demain

hier aujourd'hui demain 2

jeudi 27 septembre 2018

Oscar star du jardin de l' Hôtel Boussard de la Chapelle

A midi j’étais aux côtés du forgeron-sculpteur Pierre-Marc Jannon, compagnon du devoir, au jardin de l’Hôtel Boussard de la Chapelle, afin de présenter « OSCAR » à la presse. Cette œuvre monumentale de 350 kg, recouverte de bronzine trône fièrement à Beaune à coté de notre cognassier (âgé d’une centaine d’années) , l’artiste à travers cette sculpture a voulu représenter la grandeur et la noblesse de la Bourgogne et rendre ainsi hommage à sa gastronomie. J’espère que vous apprécierez de vous détendre près de la fontaine de ce charmant jardin public, sous le regard bienveillant de ce gastéropode géant.

vendredi 21 septembre 2018

"Le Goût d'ici" ce dimanche place Madeleine.

Ce dimanche la place Madeleine prendra des airs de campagne avec le repas champêtre « Made in Pays Beaunois ». Tout un programme pour les amateurs de viandes goûteuses et les gourmands ! Les fermiers locaux partageront avec vous « Le Goût d’ici » à travers leur passion pour leur métier, leurs produits, leurs animaux.

mardi 18 septembre 2018

Réunion de quartier Saint Jacques

Hier soir, je suis allé à la rencontre des habitants du quartier Saint-Jacques. Cette réunion de quartier était l’occasion de réitérer mon soutien ainsi qu’un bon rétablissement aux personnes agressées dans la nuit du 29 au 30 juillet. J’avais également convié Monsieur le Sous-Préfet de l’arrondissement de Beaune et le Commandant Drevez. Ils n’ont pas manqué de réaffirmer l’engagement des forces de l’ordre et de la justice aux côtés des Beaunois dans le cadre de ces événements qui ne demeureront pas impunis. Ce rendez-vous était également consacré aux nombreux aménagements en cours ou à venir au sein du quartier. Les travaux de voiries et l’éco-rénovation de 28 logements avenue Gastion Roupnel que nous avons inaugurés en juin dernier tout comme la sécurité routière. Prochain rendez-vous le 18 octobre pour la réunion du quartier des Echaliers.

Fête de l'environnement.

environnement

vendredi 7 septembre 2018

Le Roul' Boul fait sa rentrée-7 septembre 2018-

Le Roul’ Boul fait sa rentrée ce soir. Le départ sera donné à 19h00 devant le parking de la bibliothèque municipale de Beaune. Nous vous espérons nombreux pour ce moment à partager en famille, entre amis.

rb2018

mercredi 5 septembre 2018

Nouvelle saison théâtrale 2018 - 2019

Je vous rappelle ce soir la présentation de la nouvelle saison théâtrale 2018 - 2019 à 18h30 au théâtre.

théatre2018/2019

vendredi 31 août 2018

Allocations familiales, pensions de retraite, prélèvement à la source donnent un goût amer à cette rentrée 2018 …

Le Premier ministre vient d’annoncer que la revalorisation des pensions de retraite ne serait plus indexée sur l’inflation. Elle sera limitée à 0,3% par an jusqu’en 2020.
C’est une double peine pour les retraités, déjà pénalisés par la hausse de la CSG il y a quelques mois.
Déjà considérés comme les grands perdants de la bascule fiscale entamée cette année avec la hausse de 1,7 point de la CSG, les retraités subiront un quasi gel de leurs pensions jusqu’à 2020.
Le Premier ministre vient en effet d’annoncer que, comme les aides personnalisées au logement et les allocations familiales, les pensions de retraite ne progresseraient que de 0,3% par an en 2019 et 2020 alors qu’elles auraient pu en théorie faire l’objet d’une revalorisation proche du taux d’inflation annuel, donné à 1,6% pour 2018.
De facto, les retraités et les familles perdront en pouvoir d’achat.
A cela s’ajoute le projet inique de prélèvement à la source.
Il est grand temps de se rendre compte du monstre que BERCY va engendrer en lançant cette réforme et de l’imbroglio considérable qui va toucher tous les Français.
Chacun sera concerné par une amputation conséquente de son salaire.
Et que dire des entreprises qui doivent investir dans des logiciels spécialisés et dans la formation de leurs collaborateurs pour faire le travail de l’Etat, plutôt que d’injecter cet argent dans la compétitivité !

Malgré tout, gardons le sourire … et bonne rentrée à tous !

- page 1 de 14